lundi 16 décembre 2013

Comment recycler les Red Cup en guirlandes de Noël

Les Gobelets Rouges américains (Red Cup) sont synonymes de soirées étudiantes, de bière pong, et généralement de bons moments entre amis. La raison pour laquelle ces gobelets sont si répandues pour les festivités aux états unis, c'est parce qu'ils ne sont pas cher et facilements accessibles, et depuis plus de 40 ans c'est devenu culturel dans l'esprit américain.


Après une grosse soirée, une chose certaine se produit, autre que l'énorme gâchis, c'est la surabondance de gobelets en plastique rouge. Plutôt que de passer la semaine à laver et boire dans des gobelets plastiques, ou de les jeter, vous savez ce qui serait encore mieux?  
Préparer la prochaine teuf !

Les gobelets en plastique rouges sont emblématiques, les rendant ainsi des accessoires parfaits pour la conception de votre prochaine partycup ! Par conséquent, je vous présente ... la red cup lights ! 


Lors de la conception de l'aspect visuel d'une nouvelle soirée hebdomadaire dans une discothèque de Chicago, les propriétaires ont eu l'idée de redécorer le lieu dans une ambiance soirée à la maison, le gobelet rouge omniprésent est devenu l'icône. C'est simple à faire et la matière première (le red cup) est illimitée quand on est un fêtard ! :)

Si vous ne savez pas où vous procurer les véritables gobelets rouges USA, je vous recommande ce site web : http://www.gobelet-americain.com

Etape 1 : Rassembler les outils et accessoires nécessaires:


 
Pour faire votre propre "red cup lights", vous aurez besoin de:


- Une guirlande de taille C7. Cela peut être n'importe quelle longueur, ou n'importe quel nombre de chaînes que vous désirez. Nous avons utilisé des ampoules classiques blanches, mais vous pouvez utiliser des ampoules de couleur ou un autre gobelet de couleur en plastique pour un effet différent.
- Gobelets en plastique. Autant que vous avez de prises sur la guirlande.
- Une perceuse avec une tige un peu plus grande que la base filetée de vos ampoules. 1/2 " pour une ampoule de C7.

C'est tout!

Vous pouvez également ajouter un variateur pour modifier la puissance ou utiliser des ampoules qui scintillent pour créer une ambiance animée.


Étape 2: Préparer les gobelets

Forez les gobelets un à la fois, ou plusieurs gobelets empilés à la fois, percer un trou dans le centre de la base de tous vos gobelets en plastique. Le plastique restant sur le bord des trous peut être retiré à la main ou avec des ciseaux.

 

 

Étape 3: Ajouter les lumières

Insérer chaque base de l'ampoule à travers l'intérieur du gobelet, afin de le rendre facile à visser. Les ampoules ne seront pas assez chaudes pour faire fondre le gobelet, il n'y a donc pas de risque d'incendie. 













mardi 9 avril 2013

VIDEO NAB 2013 - Blackmagic Design 4K et Pocket Cinema Camera et 4K Switcher

lundi 8 avril 2013

Blackmagic Pocket Cinema Camera


La plus petite caméra de cinéma au monde.

Le NAB 2013 a ouvert ses portes depuis le 6 avril à Las Vegas, et c'est l'occasion de découvrir de nouveaux produits pour l'année 2013 ! :)

L'année dernière, BlackMagic Design lançait la Blackmagic Cinema Camera, malgré des soucis d'approvisionnement de capteurs, cette petite caméra 2.5K a réussi à séduire de nombreux professionnels et amateurs.
L'objectif était déjà de créer la plus petite caméra de cinéma au monde. La Blackmagic Cinema Camera est beaucoup plus petite qu'un appareil de cinéma traditionnel et plus petite qu'une RED. A première vu on dirait un appareil photo numérique de taile type Canon 5D.


Cette année ils ont décidé de faire encore plus fort, le nouveau Pocket Cinema Camera est incroyablement minuscule. Il s'agit d'une caméra de cinéma numérique avec un vrai capteur Super 16 pour une résolution de 1080HD et d'une plage dynamique étendue (13 diaphragmes).
Il dispose d'une monture Micro Four Thirds ™ permettant d'utiliser des objectifs à faible coût, mais aussi des objectifs Super 16 de cinéma via un adaptateur. 

Elle ne pèse que 355g et mesure 128mm de largeur.

Enregistrement sur cartes SD
Le Blackmagic
Pocket Cinema Camera intègre un enregistreur sur carte SD au format ProRes 422 (HQ) et une compression sans perte en CinemaDNG sur des cartes SDXC 64Gb ou 128Gb. Comme un format ouvert, ces formats sont compatibles avec la majorité des logiciels de montage vidéo.




Un écran LCD de 3.5"
La très haute résolution 3.5 " du LCD intégré permet d'avoir un monitoring des fichiers enregistrés sur la carte SD. Et comme tout appareil video et photo, l'écran permet de visualiser les réglages ISO, niveau de la batterie, timer d'enregistrement...




Connexions professionnelles
Les connexions professionnelles sur le côté comprennent un micro HDMI avec incrustations en option. Une entrée standard mini jack microphone qui est compatible avec les microphones de type AV communs, ainsi qu'un mini-jack prise casque pour le monitoring audio avec un casque. Une entrée de commande LANC est inclus pour la télécommande, et vous pouvez alimenter l'appareil et recharger la batterie amovible avec l'entrée de 12V DC.


Le Pocket Cinema Blackmagic sera disponible en Juillet pour 995 $.

mercredi 30 janvier 2013

Un nouvel emballage pour remplacer le polystyrène

14 millions de tonnes de polystyrènes sont produits chaque année, un matériau qui met des dizaines de millier d'années à se dégrader.
Eben Bayer va surement faire entendre parler de lui dans quelques années, il a créé le même produit mais de manière naturelle à base de champignons.

La recette Coca Cola

"Mais d'où vient cette Cocaïne ?! C'est à Cola, la coke à Cola !"

Le reportage sur Coca-Cola diffusé sur France 2 récemment a fortement attiré mon attention. C'est assez rare de voir ce type de reportage à la télévision, rien n'a été censuré, la journaliste est très objective et nous fait réfléchir sur cette boisson si connue.

Olivia MoKiejewski a décidé de s'attaquer à la face cachée de la marque la plus puissante du monde et de partir à la recherche de cette fameuse formule secrète... on y apprend des choses qu'on aurait préféré ne pas entendre.

Le reportage en version complète :

lundi 28 janvier 2013

MEGA, c'est plus fort que toi ! de Kim Dotcom


Steve Jobs a dit : "It's better to be a pirate than to join the Navy"

Depuis un peu plus d'une semaine le site web Mega tant attendu de Kim DotCom a ouvert. Grand utilisateur de MegaUpload (aaah c'était la bonne époque snif :/ ) je n'ai pas perdu de temps à m'inscrire pour découvrir le grand et tout nouveau concept de stockage en ligne de données que Kim nous promet depuis des mois.

Les premiers jours étaient difficiles d'accès, trop de connexions créaient des coupures, mais depuis ce weekend ça fonctionne très bien.

Sur la page d'introduction du site web, il est indiqué "Société de Confidentialité", voilà donc la combine, Kim DotCom propose en quelque sorte un service de stockage de données cryptées. Les données étant cryptées Kim DotCom se dit ne pas être responsable de son utilisation, en gros c'est comme si vous louez un service d'hébergement web, vous êtes responsable des données. Oui et non vu qu'on peut partager comme sur MegaUpload un fichier de manière anonyme... c'est donc comme MegaUpload ?

Le service est gratuit pour 50 Go et au délà payant à partir 9.99 € par mois pour 500 Go.


A première vue ça ressemble un peu a Google Drive, mais Google eux proposent seulement 5 Go gratuit. On peut créer un dossier, télécharger un fichier ou un dossier complet de son ordinateur, et partager ses données avec un contact par un simple email ou créer une url cryptées.



Dans les options du compte on peut  choisir le nombre de chargement et de téléchargement parallèles, et régler des limites de bande passante, je vois pas l'intérêt pour le compte gratuit, mais utile surement pour le compte payant à cause des limites de taux de transfert.

Et enfin on peut activer ou désactiver le SSL, et une petite phrase en dessous nous dit : "La désactivation de SSL améliore les performances et ne diminue pas la sécurité."
Donc si ça ne diminue pas la sécurité à quoi ça sert de l'activer ? :=)

Le service est intéressant dans le sens où le numérique fait désormais partie de la vie de tous les jours, pouvoir envoyer ses photos ou vidéos de vacances à sa famille par un simple glisser déposer et envoie d'un email c'est très pratique. Espérant que ce service évoluera, comme la disponibilité d'une application smartphone par exemple.

Il y a déjà d'autres services de ce genre, mais c'est sa simplicité qui fera le succès de Mega, et aussi sa puissance en terme de rapidité de débit. Et c'est gratuit !

Après pour ce qui est de la sécurité, personnellement je pense que la meilleure sécurité est de garder ses données sur un ordinateur local débranché d'internet :)

Il serait intéressant de faire un comparateur des offres de stockage en ligne, gratuites et payantes.

Le site web Mega



Les 3 Suisses : encore un buzz qui tourne autour du trou de balle


Une doudoune sans manche froufroutée... avec mode aération.
Les 3 Suisses viennent de contre attaquer La Redoute (l'homme nu), "sans faire exprès", sur une page produit, qui était d'ailleurs comme par hasard un produit mis en avant.
En utilisant la fonction zoom sur la photo du produit l'internaute pouvait découvrir un mannequin en sous-vêtement.

Le service communication des 3 Suisses confirment qu'il n'y a "aucune volonté de buzz"...blablabla
Et la marmotte ? ...

Le produit a été retiré du site web mais vous pouvez encore le voir sur le cache de google.



dimanche 27 janvier 2013

Django Unchained : Bande originale du film


L'album de la bande originale du film Django Unchained est déjà disponible depuis plusieurs jours et vient d’atteindre la première place des ventes en ligne de téléchargement légal. De Ennio Moricone à James Brown, on reconnait bien là Tarantino, mais aussi du Hip hop, surement l'influence de Jamie Foxx.
Enfin un western ! Du western spaghetti comme on les aime. On avait l'impression que Tarantino n'allait jamais nous sortir un western alors qu'il s'en inspire depuis toujours dans ses films, ce film est à la hauteur de Sergio Leone, son idole.

Je suis allé voir ce film à sa sortie, mon premier Tarantino au cinéma, malgré ses 2h 44m je ne me suis pas ennuyé une seconde, Christoph Waltz parfait dans son rôle, pour moi c'est lui le premier rôle, Jamie Foxx toujours aussi bon, et DiCaprio étonnant dans son rôle de méchant, Samuel L.Jackson méconnaissable par sa transformation physique.

Je vous laisse apprécier la BO ci-dessous, disponible gratuitement dans son intégralité.


Disponible sur Amazon : http://www.amazon.fr/dp/B00AIDTZ82?tag=smarturl-fr-21

1. Winged James Russo 0:08
2. Django Luis Bacalov 2:53
3. The Braying Mule Ennio Morricone 2:33
4. "In The Case Django, After You..." Christoph Waltz 0:38
5. Lo Chiamavano King (His Name Is King) Luis Bacalov 1:58
6. Freedom Anthony Hamilton 3:56
7. Five-Thousand-Dollar Nigga's And Gummy Mouth Bitches [Explicit] Don Johnson 0:56
8. La Corsa (2nd Version) Luis Bacalov 2:18
9. Sneaky Schultz And The Demise Of Sharp Don Straud 0:34
10. I Got A Name Jim Croce 3:15
11. I Giorni Dell'ira Riziero Ortolani 3:05
12. 100 Black Coffins [Explicit] Rick Ross 3:43
13. Nicaragua Jerry Goldsmith 3:29
14. Hildi's Hot Box [Explicit] Samuel L. Jackson 1:16
15. Sister Sara's Theme Ennio Morricone 1:26
16. Ancora Qui Elisa Toffoli 5:08
17. Unchained (The Payback / Untouchable) [Explicit] james brown 2:51
18. Who Did That To You? John Legend 3:48
19. Too Old To Die Young Brother Dege (AKA Dege Legg) 3:43
20. Stephen The Poker Player [Explicit] Samuel L. Jackson 1:02
21. Un Monumento Ennio Morricone 2:30
22. Six Shots Two Guns [Explicit] Samuel L. Jackson 0:05


Redirection d'un nom de domaine OVH vers Blogger



Blogger ont un peu amélioré leurs explications dans l'administration du blog, cependant ce n'est pas très claire pour tout le monde, j'ai moi même un peu mis du temps à comprendre.

Mon nom de domaine thomaspinet.com est hébergé chez OVH. Pour le pointer vers mon blog Blogger, j'ai deux solutions, la première la plus simple est de créer une redirection :

Manager OVH > ex: thomaspinet.com > Domaine & DNS > Redirections web > Créer une redirection

Indiquez l'url Blogger en destination. Cependant cette méthode n'est jamais très propre et aux yeux des moteurs de recherche, votre url principale restera celle de Blogger et non votre nom de domaine personnalisé, et vos visiteurs verront l'adresse de Blogger.

La deuxième solution et la meilleure est de modifier la Zone DNS de votre nom de domaine, voici comment s'y prendre :

1. Modifier le CNAME chez OVH

 Manager OVH > ex: thomaspinet.com > Domaine & DNS > Zone DNS

Tout d'abord réinitialisez la zone DNS par défaut si votre domaine ne contient aucun champ CNAME par défaut, c'était le cas pour moi.

Ensuite cliquez sur "Voir la zone en mode texte"

Modifiez le champ
www                      IN CNAME
par
www                      IN CNAME  ghs.google.com.

si le champ n'existe pas, ajoutez vous même la ligne :
www                      IN CNAME  ghs.google.com.

Validez les changements

2. Ajouter le nom de domaine sur l'admin Blooger

Allez dans l'administration de Blogger > Paramètres > Basique
Ajoutez votre nom de domaine à l'adresse du blog

3.  (Factultatif) Il se peut que le sous-domaine sans les "www" ne soit pas correctement redirigé. Si quelqu'un tape votre nom de domaine directement dans le navigateur sans les "www" il tombera sur une page défaut de OVH.
Pour corriger cela, allez dans Domaine & DNS > Redirections web > Créer une redirection
N'indiquez rien dans le premier champ "Redirection de :"
mettez votre adresse complète avec les "www" dans le champ "vers :       http:// :" (ex: www.thomaspinet.com) puis validez.
Les changements peuvent prendre plusieurs heures avant d'être effectifs.

Si votre nom de domaine est hébergé chez un autre prestataire, les modifications devraient être semblables.

samedi 26 janvier 2013

Les baffes de Jason Statham compilées en 5min

Y'a bagarre ! y'a bagarre ! Une compilation vidéo corps à corps avec Jason Statham !

Parker
The Expendables
Crank
Crank 2
Transporter
Transporter 2
Transporter 3
The Mechanic
Expendables 2
Killer Elite
Death Race

jeudi 24 janvier 2013

Ouverture du blog

Voilà 1 an que je me dis qu'il serait temps que je créé un blog pour partager ma vie numérique "geek", mes coups de gueules, tutos, backstage, rencontres artistiques, nouvelles technologies...

Facebook et Twitter permettait déjà de s'exprimer, mais le partage sur Facebook est très éphémère, le message n'a une durée de vie que de quelques heures, et moins crédibles, j'ai toujours utilisé Facebook comme du second degrés (souvent même du dixième degrés ^^). C'est pourquoi je passse au blog.

Il n'y a aucun but professionnel ni commercial derrière tout ça, mais je n'hésiterai pas à parler de mon entreprise, de nos projets, notamment pour illustrer des tutoriaux et backstage.

Et l'envie d'écrire des articles me démangeaient depuis très longtemps.

J'en profiterai aussi pour présenter des travaux de potes et connaissances, dans la réalisation vidéo, production musicale et autres projets artistiques.

Je passe la majeure partie de mon temps sur internet, j'aurai donc chaque jour au moins une news à publier, ce blog me prendra finalement très peu d'énergie, il me suffira de poser mes doigts sur un clavier et le contenu viendra tout seul :)

Pour suivre l'actualité du blog ajoutez votre email dans le champ à droite "S'abonner au blog".

Et si vous avez un compte Google + et Twitter, ajoutez-moi en Followers.